Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 novembre 2010 5 19 /11 /novembre /2010 12:39

 

Je suis sur un livre qui parle d’excision. Un témoignage d’une femme « Khady ». cela fait quelques années que le livre a été publié, que je l’ai acheté et qu’il reste sur mon étagère.

 

Le sujet devait sans doute me sembler déplaisant.

 

L’excision, en mon sens, c’était l’ablation chez des jeunes filles du clitoris. Rien à voir avec la religion,  c’est une coutume africaine qui se fait chez certaines tribus.

 

Je me doutais naturellement, que ces femmes, plus âgées, n’auraient pas d’orgasme. Mais je pensais que les effets néfastes s’arrêtaient là… Pas du tout, le témoignage de Khady est poignant, sensible et triste à la fois.

 

J’ai décidé alors de me documenter sur le sujet. Je vous fait part de mes découvertes. Il est important que l’on sache pour pouvoir mener avec ces femmes ce combat et lutter contre les mutilations sexuelles féminines même si on n’est pas concerné.


D’après une étude menée par l’OMS en 2006, l’excision fait courir un grave risque aux femmes et un taux très élevé de mortalité pour leurs bébés lors de l’accouchement.

 

Il y a trois formes de mutilation :

  • L'excision ou clitoridectomie ; C’est l'ablation partielle ou intégrale du clitoris et des petites lèvres.
  • L'infibulation, ou "excision pharaonique". C’est l'ablation du clitoris et des petites et grandes lèvres, la vulve est ensuite suturée  et seul un orifice étroit est ménagé pour l'évacuation de l'urine et du flux menstruel.
  • La sunna ou "excision symbolique".  Elle consiste à couper la membrane du clitoris, ou à inciser le clitoris.

Selon la forme subie, les complications sont plus ou moins sévères.

Cette étude a porté sur 28 393 dans six pays où les mutilations génitales sont courantes - Burkina Faso, Ghana, Kenya, Nigeria, Sénégal et Soudan.

 

Vous imaginez, l’’OMS estime à plus de 100 millions le nombre de femmes et de fillettes ayant subi une mutilation génitale dans le monde !

 

C’est énorme… en plus, cette tradition existe dans le seul but de contrôler et de dominer la sexualité des femmes, pensant que l’excision empêche l’adultère.

 

Quel manque de respect pour la femme… un dur combat est mené pour interdire ces pratiques… mais le chemin est long.

Partager cet article

commentaires

acques SUCHET 06/03/2011 11:15


il faut trouver une stratégie pour combattre ce problème, c'est pour cela que j'expose la mienne sur mon blog
www.olympic.business.over-blog.com
amities à tous
Jac


Une femme 06/03/2011 11:38



Merci! en effet, c'est monstrueux et en parler permmettra d'aider dans ce combat! 



Profil

  • Nour Bouakline
  • Femme Tunisienne, mère et battante... je vous partage mes coups de coeur et mes petites colères !
  • Femme Tunisienne, mère et battante... je vous partage mes coups de coeur et mes petites colères !

Le peu de moi...

C'est l'histoire d'une maman pressée qui partage ses coups de coeur et ses coups de gueule!

C'est l'histoire d'une vie... Des humeurs, des émotions qui la rendent si belle!

Vous allez croiser, tantôt des recettes gourmandes... tantôt des humeurs et des mots ! Je me dévoile et je partage !

Je suis consultante en webmarketing et parmi mes missions : stratégie de contenus, formation d'quipes, rédaction de contenu, référencement naturel, trafic, expérience utlisateur ...Si ça vous intéresse, contactez-moi sur ma page Facebook!  

Et avant de partir, n'oubliez pas de me laisser un petit mot..et de vous inscrire à la newsletter, Merci! 

Vous pouvez également me contacter via le formulaire, je me ferai un plaisir de vous répondre.

Qu'elle soit faite de rires ou de larmes... la vie est un don précieux!

Recherche

Retrouvez-moi sur facebook